De tous les moyens de transport, le vélo est sans doute le plus poétique, celui qui permet le mieux la pensée en avançant.

De nombreux français l’ont aujourd’hui redécouvert, et apprécient la liberté qu’il offre à ses usagers. Mais savez-vous qu’il peut désormais se transformer en moyen d’écriture ? Etre un objet de Street Art à part entière ? Vous permettre d’imprimer ce que vous souhaitez à même le goudron des rues de votre ville ?

Streettoolbox, une plate-forme collaborative élaborée par des artistes de rue qui veulent développer de nouveaux moyens d’expression dans l’espace urbain, accueille cette conception nouvelle, des tampons qui transforment votre vélo en machine à écrire sur asphalte.

Rodrigo Garcia Gonzalez, Oluwaseyi Sosanya et le designer industriel français Pierre Paslier ont inventé des sortes de tampons qui se fixent facilement sur les roues par l’intermédiaire d’un collier de serrage. Un petit rouleau d’encrage doit ensuite être posé sur cadre, et le tour est joué. Il est possible grâce à ce système d’imprimer des messages tout le long d’un trajet. Si celui-ci est trop long, il faudra quand même penser à faire le plein !

Mais quelle façon originale de déclarer sa flamme à une belle, de laisser des traces de poésie en ville, ou pourquoi pas de faire sa publicité !

Le système a été baptisé « Revolution ». Sans doute parce que le tour de roue peut ici rejoindre le cycle des pensées !