Pour fêter son cinquantième anniversaire, lors du Salon de Genève 2013, la célèbre firme italienne a présenté la Veneno, une voiture hors normes. Par son prix d’abord, qui tourne autour de 4 millions de dollars. La voiture ne sera produite qu’en trois exemplaires du modèle, lesquels sont déjà tous vendus.

Par sa silhouette ensuite. Stylisée autour de la fibre de carbone, hyper-agressive, elle a créé le buzz et la polémique sur la toile. Les clins d’oeil visuels à Bertone comme au designer Marcello Gandini sont évidents, la ligne est bien sûr italienne, mais avec quelque chose de très dur qui n’a pas plu à tout le monde. Sauf les jantes optimisées impressionnantes pour la ventilation des freins, impressionnantes, qui font l’unanimité.

L’intérieur est également remarquable, les commandes et les sièges et commandes sont relookés avec le « Carbon Skin », un tissu plus que léger lui aussi dérivé du carbone. Au final, les efforts de Lamborghini se constatent sur la bascule.

Par les performances ensuite. 0 à 100km/h en 2,8 secondes pour 1450 kg. Époustouflant, mais pas très étonnant quand l’on sait que le monstre est doté du V12 750 chevaux de l’Aventador.

Comme il est de coutume par la firme de Sant’Agata, le nom de Veneno a été choisi parce qu’il était un taureau de combat particulièrement puissant et retors. Qui tua son torero en 1914…Nul doute que dompter cette voiture soit un art difficile, et qu’une telle puissance doive être maîtrisée.