La voiture volante AeroMobil est le plus évolué des modèles d’automobiles volantes à ce jour. Deux passagers, une vitesse de pointe de 200 km/h en l’air et de 160 km/h sur route, pour une consommation de 15 litres/heure dans le premier cas et de 8 litres/100 km dans le second, le modèle est attractif.

Malheureusement son développement vient de connaître un coup d’arrêt avec un crash dans le ciel de Slovaquie, samedi 9 mai 2015, vers 18 heures, près de l’aéroport de Nitra. Lors d’un vol d’essai, Stefan Klein, un des deux ingénieurs à l’origine du projet avec Juraj Vaculík a failli perdre la vie dans l’accident de l’AeroMobil qui l’a vu totalement en perdre le contrôle. Après avoir été confronté à une « situation inattendue », il a enclenché la procédure d’urgence à 300 mètres du sol.

Flying-car-crashed-2

Heureusement le parachute embarqué a parfaitement rempli sa fonction, et lui a permis de retrouver le plancher des vaches sans dommage, alors que le cockpit est sérieusement endommagé. L’équipe a décidé de se remettre immédiatement au travail pour trouver les origines de l’accident, et intégrer des réponses dans le programme de développement de l’AeroMobil.

Le prototype était le seul existant, ce qui va obliger à en reconstruire un autre rapidement pour continuer les essais.

L’équipe slovaque maintient par ailleurs son intention de commercialiser l’AeroMobil dès 2017. Nul doute que le parachute ne sera pas en option, mais cela fait si longtemps qu’un tel rêve hante l’esprit humain, il se matérialisera bien un jour…