L’Internet des Objets  ou Internet of Things (IoT) est la  star dans ce concept de bouton connecté de la Poste. Il s’agit du Domino, un petit objet que l’on place dans notre boîte aux lettres et qui a pour rôle d’appeler le facteur pour poster votre colis. Il s’agit de faciliter ou de rendre plus rapide un service qui existe déjà.

Le facteur se charge de tout

En plus clair, le principe du Domino est tout simple : placer l’objet que vous voulez envoyer par la Poste dans votre boîte aux lettres et insérer l’adresse de votre destinataire via une application mobile que le facteur pourra consulter. C’est alors ce dernier qui se chargera de tout ce qui est emballage et expédition de votre colis. Rien de plus pratique et de plus rapide, une économie de temps et d’énergie pour un service qui est pourtant de qualité.

Sigfox en action

Ce bouton de la Poste a été conçu avec la collaboration de Sigfox, qui s’engage à assurer une couverture nationale afin d’optimiser la connectivité de cet objet. L’internet des objets est en effet la spécialité de cette startup française et Domino est justement une occasion de promouvoir ce secteur qu’est l’IoT. L’on s’attend à présent que d’autres boutons avec les mêmes fonctionnalités que Domino apparaîtront bientôt également car le concept a su convaincre les consommateurs. En attendant, le Domino Colissimo est prévu de sortir dans quelques semaines, à un prix qui n’est pas encore totalement défini. A suivre de près.