Eristoff s’est toujours distingué par le design épuré et attirant de ses produits. Et les derniers nés de la marque au loup ne dérogent pas à cette règle.

Wolfpack, série limitée

La célèbre marque de Vodka, créée en Géorgie n’a pas lésiné sur ses moyens. Pour lancer leur nouvelle gamme de bouteilles, elle a fait appel non pas à un seul artiste  mais à trois: d’abord la jeune figure montante du street art, Nairone ; il y a également  le designer de la célèbre marque « Santa Cruz skateboard », Jim Phillips, une véritable icône mondiale de la culture skate et surf ; et enfin le chanteur et rappeur Travie McCoy. Leur collaboration a donné naissance à la meilleure des lignes qu’Eristoff n’ait jamais conçues jusqu’ici. Les nouvelles bouteilles arborent un visuel agressif et une identité forte. La « Wolfpack » porte bien son nom. Et cerise sur le gâteau, la bouteille originale possède un bouton à l’arrière qui permet de l’illuminer. Impossible donc de passer inaperçu dans l’obscurité des boîtes de nuit.

Toujours se démarquer

Eristoff a été créé spécialement pour le prince géorgien Eristavi en 1806. Dès ses origines la marque a toujours mis un point d’honneur à se distinguer. Et c’est toujours ce même désir de se démarquer, d’aller toujours plus loin, plus haut qui a motivé cette collaboration. Mélanger trois univers différents que sont la musique, le street art et la culture du skate a été un pari osé. Mais un pari qui a porté ses fruits.