Cela fait moins d’un an que Windows 10 est officiellement sorti sur le marché et 200 millions d’appareils à travers le monde le possèdent déjà. Cela constitue, en effet, le 1/5 du nombre d’appareils ciblés par Microsoft, sachant que d’ici 2018, il compte installer Windows 10 sur près d’un milliard d’appareils dans le monde. Ces appareils peuvent être des ordinateurs, des smartphones ou des tablettes, qui sont aujourd’hui non négligeables dans cet univers numérique. Voilà pourquoi les applications universelles sont très promues par l’entreprise.

Une  application universelle

La plateforme Windows était sujette à de multiples critiques du fait qu’elle manquait d’applications par rapport aux autres plateformes. A présent, pour remédier à ce problème, Microsoft encourage l’idée d’une application universelle. Les applications universelles ont pour concept d’être disponibles sur tous les appareils : PC, tablettes, téléphones, ou autres. Les développeurs pourront voir leurs applications compatibles avec plusieurs appareils, de manière à être deux à trois fois plus répandues que les simples applications mobiles.

Un maximum de développeurs

Pour attirer les consommateurs et les encourager à utiliser Windows 10 sur tous leurs appareils au quotidien, il faudra les appâter avec un grand nombre d’applications. Mais pour ce faire, il faudra également plusieurs développeurs à la rescousse. 1 milliard d’appareils d’ici 2018, tous les moyens nécessaires devront être utilisés pour atteindre cet objectif. Les développeurs sont alors parmi les acteurs fondamentaux de cette quête. L’application universelle devrait être suffisante pour les attirer et les convaincre d’apporter leur pierre à l’édifice. Le compteur tourne et 2018 approche à grands pas. On verra bien ce que cela donnera.