Stella Era marque le début d’une nouvelle ère dans laquelle la voiture n’est plus seulement centrée sur elle-même.  Stella Era désigne également l’équipe comme une «batterie sur roues. Le partage de l’énergie est en effet l’une des nouvelles fonctions les plus importantes de la voiture solaire. En octobre, l’équipe d’étudiants tentera de défendre son titre lors du World Solar Challenge 2019.

L’énergie est pour le partage

Il y a trois connexions à l’arrière de la voiture, une pour recharger la voiture dans une station de recharge, une pour recharger d’autres véhicules électriques et une prise normale pour pouvoir préparer du café sur le camping, par exemple. À l’aide de l’application propriétaire Stella, vous trouverez la Stella Era sur une carte sur laquelle vous verrez également les stations de charge. Cela vous permet de chercher une autre voiture solaire afin de pouvoir recharger votre propre voiture électrique. Pour vous assurer que vous avez toujours assez d’énergie pour rentrer chez vous, Era prend en compte les conditions météorologiques et les rendez-vous de votre emploi du temps.

Voici la présentation de cette technologie en anglais :

Bien sûr, au moment où la voiture doit être exposée au soleil pour pouvoir charger le plus efficacement possible, vous ne déplacerez généralement pas votre voiture plusieurs fois au cours de votre journée de travail. 

Collaboration avec Audi

Afin de construire la meilleure voiture possible en tant qu’équipe d’étudiants, Solar Team Eindhoven a beaucoup collaboré avec diverses entreprises. Outre des partenaires tels que TomTom et NXP, qui rendent la conduite autonome possible, l’équipe a également un partenariat avec un constructeur automobile de premier plan: Audi. 

Les caméras qui remplacent les rétroviseurs viennent de l’Audi E-tron. Les constructeurs automobiles ordinaires reconnaissent également de plus en plus le besoin d’efficacité, et le remplacement des rétroviseurs en est un bon exemple.