L’Hôpital universitaire d’Anvers (UZA) en Belgique utilise un robot alimenté par l’IA pour accueillir les patients, vérifier les températures et s’assurer que les masques sont correctement portés. En supprimant le premier contact interhumain, le robot multilingue rend la vie un peu plus facile et plus sûre pour le personnel hospitalier.

Le robot fonctionne assez intuitivement. Lorsque les patients entrent à l’hôpital, ils collectent un code-barres et le transmettent au robot. Celui-ci utilise ensuite des caméras de mesure de température et des capteurs à ultrasons pour vérifier que le patient est en sécurité. Si le robot détecte un problème – comme une température élevée ou pas de masque facial – il alerte la personne en question ou signale au personnel. Sinon, le patient est libre de continuer.

Le coronavirus a accéléré l’adoption de la technologie dans les hôpitaux

Les retombées de la pandémie ne feront qu’accélérer l’adoption de la technologie dans de nombreux hôpitaux. «Les hôpitaux bien gérés examineront quelles tâches peuvent être effectuées par des robots et d’autres technologies automatisées.

Voici une vidéo montrant le rôle joué par les robots dans le combat contre le coronavirus en anglais :

En raison des perturbations de la crise sanitaire, les hôpitaux ont subi une perte de revenus importante au cours des derniers mois. En conséquence, ils chercheront des moyens de faire plus avec moins. Ce qui mène invariablement à des solutions basées sur la technologie.

Un besoin accru de robotique

L’hôpital UZA se tourne maintenant vers la robotique pour effectuer des tâches plus sophistiquées. Telles que l’escorte des patients à certains étages, apporter des repas ou même interagir avec les patients. Leur mission est d’améliorer les résultats des patients chaque jour et si cela peut être efficacement résolu par des robots, cela vaut la peine d’être testé.

La technologie profonde est également utilisée dans d’autres domaines de l’hôpital. Au service des urgences, l’intelligence artificielle utilisant des algorithmes et des ensembles de données est utilisée pour prédire le diagnostic d’un patient.